Holter tensionnel

Holter tensionnelPrésentation

L’hypertension artérielle est une maladie souvent silencieuse car dans la grande majorité des cas celui qui en est atteint ne ressent aucun trouble ni aucun symptôme. Ainsi en plus des 12 millions d’hypertendus que compte la France environ 3 millions supplémentaires ignoreraient qu’ils en souffrent. Au fur et à mesure des jours des mois et des années, l’hypertension artérielle altère le fonctionnement des artères et de certains organes notamment le cœur le cerveau le rein et les yeux.

Ainsi, si l’hypertension artérielle n’est pas traitée, elle favorise la survenue d’accident vasculaire cérébral, d’infarctus du myocarde, mais également d’insuffisance rénale ou de rétinopathie hypertensive.

La mesure ambulatoire de pression artérielle permet d’obtenir des mesures répétées de la pression artérielle tout au long de la journée et de la nuit, c’est le moyen diagnostique le plus sûr et le plus indiscutable.

En effet même si la mesure de la pression artérielle au cabinet du médecin est la méthode la plus connue et la plus utilisée, certaines personnes ont toujours une pression artérielle élevée au cabinet alors qu’elle peut être normale dans la vie tous les jours, on parle alors d’effet blouse blanche.

L’autre possibilité est de mesurer soi-même sa pression artérielle, cette opération est maintenant facilitée par les appareils qui effectuent des mesures automatiquement. Les résultats sont fiables à condition toutefois de respecter certaines règles simples cependant cette méthode ne permet pas d’évaluer la pression artérielle au cours du sommeil et peut-être source d’anxiété  chez certaines personnes.

La MAPA va donc permettre : de confirmer une hypertension artérielle, de rechercher une hypertension artérielle nocturne, d’évaluer l’efficacité d’un traitement sur l’ensemble de la journée, de rechercher d’éventuelles baisses tensionnelles ou variations excessives de la pression artérielle.

Déroulement

L’appareil est installé par une infirmière de façon très simple : Un brassard est posé autour de votre bras, il est relié à un petit appareil que vous portez à la ceinture ou en bandoulière. Au cours de la journée le brassard se gonfle à intervalles réguliers, généralement toutes les demi-heures en réalisant à chaque fois une mesure de la pression artérielle. La nuit les intervalles sont plus longs en général 1 heure afin de ne pas trop perturber le sommeil. 

Le lendemain matin l’appareil est retiré et les données enregistrées sont interprétées par le médecin.

Il n’y a pas de préparation particulière il n’y a pas besoin d’être à jeun ni d’observer un régime particulier Il faut mener une vie normale et de ne pas faire d’excès veille.

L’objectif est d’enregistrer la pression artérielle dans un contexte de vie quotidienne, la première recommandation est donc de mener une activité normale. Il faut cependant éviter de bouger le bras au cours de la mesure c’est-à-dire lorsque le brassard se dégonfle.

Enfin il faut noter vos activités, les prises de médicaments, les heures de coucher et de lever sur la fiche transmise par l’infirmière.

Difficultés à recevoir et émettre des appels téléphoniques extérieurs


Suite à la foudre tombée jeudi dernier 16/09 sur le centre de consultations spécialisées, nous rencontrons des difficultés à recevoir et émettre des appels téléphoniques extérieurs. 
Nous mettons tout en oeuvre pour rétablir la situation au plus vite.

Vous pouvez passer par mail , par doctolib, ou nous rappeler dès la panne réparée.
Merci de votre patience et de votre compréhension.

En cas d'urgence nous sommes présents aux urgences de la clinique, en cas d'urgence vitale, merci de contacter le 15.